MIEUX VIVRE SON DEUIL pendant le confinement

MIEUX VIVRE SON DEUIL pendant le confinement

Parce que l’isolement est néfaste au processus de deuil, et qu’en tant qu’être humain nous avons fondamentalement besoin de partages dans l’épreuve : parlez le plus possible avec vos proches, et cherchez des témoignages sur internet, ou à travers des livres, des films,… qui vont faire écho à vos vécus intimes et leur donner une réalité toute humaine.

Ce confinement induit également l’absence de rituels partagés, qui sont d’ordinaire un soutien essentiel pour les endeuillés. Cette absence crée un sentiment de vide et de manque, de solitude et d’irréalité…

Notre conseil :écoutez vos besoins intimes, et inventez des substituts, des choses simples que vous pouvez mettre en œuvre dans votre espace de confinement. Par exemple consacrez un petit endroit avec une ou plusieurs photographies et/ou des objets choisis, qui aident ainsi au recueillement, au travail de mémoire… en attendant que la fin du confinement permette un rituel partagé avec vos proches.

La société exerce sur nous une exigence de changement et d’adaptation, encore plus visible avec la crise sanitaire actuelle ; mais cela se vit collectivement. Lorsqu’on traverse un deuil, cette exigence de changement devient intensément personnelle, et chaque endeuillé devient de fait le porteur solitaire de sa propre transformation, imposée par la vie, mais oh combien nécessaire… Pour vivre au mieux ce changement, nous avons besoin d’une imagination vivante, nécessaire à l’expression de la créativité, et à l’ouverture aux différents possibles d’une nouvelle vie. 

Notre conseil : si vous avez déjà les clefs d’accès à votre expression créatrice, il suffit de pratiquer. Sinon, nous vous invitons à écouter vos envies… Une chose facile et accessible à tous est le coloriage de mandalas ; expérimentez, et vous le constaterez par vous-même : cette pratique a de plus l’avantage d’être très relaxante et de calmer les pensées. Si vous n’avez pas de modèles chez vous, il est possible d’en télécharger depuis internet. 

Mais cultiver votre imaginaire peut également se faire en écoutant simplement une musique qui nous touche, en contemplant une belle photographie de paysage, un dessin, une peinture, ou encore en lisant, en regardant des films… mais en étant attentif au ressenti issu de votre sensibilité propre, afin de discerner les images qui répondent à vos besoins et de choisir celles qui vous font du bien…

Vous pouvez également prendre le temps de vous installer confortablement, après avoir cliqué sur le lien de la chaine YouTube de BO DEVELOPPEMENT

https://www.youtube.com/channel/UCRZ97qZugLW5bgP_OHwOBGA/

… en prenant soin de choisir le thème de votre relaxation ou la méditation qui vous donne envie !

Nous vous conseillons enfin de faire une liste de toutes les petites choses, les petits gestes, qui vous font du bien. Veillez à les accomplir le plus possible dans une journée, et choisissez-en un parmi cette liste, au moment où vous vous sentez mal, en difficulté et en détresse. 

Vous connaîtrez alors la puissance de ce que nous nommons des « chaud doudous »… car ils sont doux et chaud, et soignent notre cœur comme un baume réparateur et bienfaisant.

Prenez soin de vous !

Bien amicalement, 

Shanti JEANNOT & Olivier BERGER

Olivier B., Sophrologue praticien

Laissez votre message