• +33 6 98 89 79 26
  • contact@bo-developpement.com

Archive de l’étiquette audit

FENG SHUI TRADITIONNEL V S FENG SHUI OCCIDENTAL

Grâce aux médias : émissions de décoration, chroniques radio, livres et revues,… beaucoup d’entre vous ont déjà entendu parler de Feng Shui. Malheureusement, ce feng shui dont parlent les médias correspond au feng shui occidental, car ramené d’orient en occident. Ce feng shui occidental est également nommé feng shui new age, car arrivé en occident dans les années 70… ou encore feng shui du peuple, car transmis par les élites, possédant la connaissance, au peuple jaloux de la réussite de la haute société chinoise. Mais vous vous doutez bien qu’ils se sont gardés de confier les secrets du feng-shui traditionnel, issu du feng-shui de l’empereur, nommé Yang Gong Feng Shui, auquel mon maître a été formé.

 

Il existe hélas aujourd’hui en France beaucoup de personnes qui pratiquent ce feng shui occidental : un feng shui galvaudé, plein de croyances et de superstitions. Souvent d’ailleurs ces personnes sont de bonne foi et pensent que leur savoir, acquis en formation ou dans des livres, est bon ; malheureusement, les résultats ne sont pas là. Et c’est normal, car il est impossible d’avoir dans un même lieu uniquement des secteurs positifs, et que ces secteurs correspondent au même thème : carrière, famille, santé, … pour tout le monde, quelque soit notre date de naissance !

 

Le feng shui occidental est un feng shui qui a été extrêmement simplifié, afin de le rendre compréhensible et accessible à tous. Un praticien en feng-shui occidental va donc vous dire que votre secteur carrière est au nord, et votre renommée au sud… et que cela est valable pour tous les autres membres de la famille. On va donc vous faire dormir dans une chambre situé au nord, la tête dirigée vers le sud pour avoir une bonne renommée… ou peut-être vers le nord, car vous avez tous déjà entendu cette légende urbaine qui fait parti des nombreuses croyances et superstitions du feng shui occidental :

  • placer un petit miroir pakua au-dessus de sa porte d’entrée (qui suffirait à repousser les forces tueuses extérieures)
  • ne pas dormir les pieds vers la porte de la chambre (par superstition, car on plaçait ainsi les morts que l’on veillait à la maison, pour que les pompes funèbres puisse partir directement avec le corps placé volontairement dans ce sens)
  • accrocher un miroir pour faire reculer un mur et palier aux secteurs manquants (or quand un secteur est manquant, il est manquant, et votre habitation n’a pas les 4 points d’or)
  • peindre les pieds de votre table basse en rouge va permettre d’apporter l’élément feu dans votre salon (entendu récemment dans une célèbre émission de décoration où la production avait fait intervenir une « spécialiste du feng shui » ; alors que l’élément feu, comme son nom l’indique, c’est du feu : une cheminée, des bougies… ou au pire un fort éclairage électrique, mais pas un élément peint en rouge !)

 

Faite attention, car certains pratiquent le feng shui occidental et disent faire du feng shui traditionnel… mais ce n’est pas le cas.

Lorsque l’on fait réellement du Feng Shui traditionnel, c’est que l’on a appris avec un maître en Feng Shui. Il vous faut donc en premier lieu demander au praticien avec quel maître il a été formé. Mais il existe d’autres moyens de repérer un réel praticien en feng shui traditionnel.

 

Un praticien en feng shui traditionnel :

  • ne travaille pas à distance mais in situ ;
  • prend sur place des mesures avec un Luo Pan, la boussole géomantique chinoise indiquant 24 directions appelées montagnes ;
  • utilise 24 directions et non pas 8 (il n’existe pas qu’un seul Nord mais trois : un Nord 1, un Nord 2, et un Nord 3… comme pour les 7 autres directions cardinales) ;
  • ne vous dit pas que votre carrière se situe dans le secteur nord, mais calcule votre nombre Gua à partir de votre date de naissance afin de vous dire à quel type d’énergie correspond pour vous ce secteur ;
  • prend en considération l’extérieur (San He): l’environnement et ses formes, ainsi que ses routes, ses points d’eau, etc;
  • prend en considération les différents secteurs de la maison, pour chaque membre de la famille (Ba Zhai) ;
  • prend en considération l’aspect temporel du feng shui et son système associé, dit des « étoiles volantes » (San Yuan) ;
  • va vous conseiller des emplacements et des directions (pour votre lit, votre bureau…) en vous expliquant ses choix, qui tiennent compte à la fois de ce que vous souhaitez obtenir ou améliorer dans votre vie, et des contraintes du lieu, sans proposer de remède miracle ;
  • ne va pas hésiter à vous dire de chercher un autre logement s’il constate que le lieu est nocif pour vous et qu’il n’y a pas grand chose à mettre en place pour tenter d’améliorer les choses et vous faire bénéficier de bonnes énergies.

 

C’est certain: il y a du travail pour faire connaître le feng shui traditionnel au grand public. Le problème, c’est qu’apprendre et pratiquer le feng shui traditionnel n’est pas si simple que cela ; maîtriser cet art demande de la rigueur, du travail, de la pratique… C’est pourquoi nous proposons des formations de 2 jours – chaque thème (Bases du Feng Shui traditionnel, Ba Zhai, San Yuan, San He) étant espacé de deux mois environ, le temps de travailler chez soi, d’apprendre, de digérer et de s’entrainer avec de petits exercices. Nous proposons également des stages pratiques, occasion de se mettre en situation réelle pour analyser un lieu et s’exercer à l’échange avec un client, demandeur d’une étude pour son lieu de vie ou de travail.

Olivier B.

 

Ce que BO DEVELOPPEMENT vous propose :

  • 5 modules de stages :
    • Les Bases du feng shui traditionnel (à Paris, les 6 & 7 janvier 2108 – inscriptions ouvertes)
    • Le Ba Zhai (à Paris, les 3 & 4 mars 2018 – pré-requis : les bases du FST)
    • Le San Yuan
    • Le San He
    • Les formules supérieures
  • des journées de stage pratique

 

  • des audit de lieux AVANT la prise de décision d’acquérir ou de louer un lieu : habitation, commerce, bureau…

 

  • des audit pour optimiser un lieu d’habitation ou de travail